© 2018 Auteurs dans l'Espace Public.

  • Black Facebook Icon
  • Noir Vimeo Icône

Place de la Brèche à Niort 

L'espace public comme point de départ de nos écritures.

Comment partager cette question avec les usagers et habitants d'un territoire ?

Un espace / des histoires - ré-écrire le territoire.

Notre proposition consiste d'abord à choisir dans l'espace public un territoire bien défini qui offre des espaces de natures différentes. La place de la brèche à Niort est un superbe exemple de territoire multiple : espaces verts, jeux d'enfants, parking souterrain, architecture verticale, espaces intérieurs vitrés...

L’ambition de ce projet est de développer un processus exploratoire du lieu en inventant un projet vivant qui se transforme ; de mettre en place une écriture collective qui accueille autant les auteurs de l’association que les participants inscrits, les cies ou artistes de la région, les passants...

 

Cette écriture collective n’a pas pour objectif de créer un grand spectacle collectif mais, plutôt, d’ouvrir un laboratoire où chacun peut trouver une place.

L'écriture, c’est ce qui nous permet de passer d’un point A à un point B.

 

Nous avons défini un certain nombre de principes de départ avec des actions proposées, mais aussi avec une question, un thème à choisir ensemble.

 

Dans ce lieu, chacun des membres de l'association des AEP a proposé une situation aux participants. Les outils et pratiques de chacun ont enrichi ce regard multiple et croisé sur la place. Chaque situation est nourrie par nos disciplines : musique, danse verticale, théâtre de marionnette, sculpture… Les outils utilisés sont aussi à l'image de nos pratiques : un masque, un micro, une corde, un costume, une posture, une expérience de regard …

L'objectif est de faire vivre au participant une « situation étincelle » qui soit à l'origine d'échanges sur ces actions qui en seront transformées. A la suite de chaque expérience le participant avait « l'obligation » de donner une trace par l'écriture, le dessin, la photographie.

 

Le public a glissé naturellement d'une situation à une autre, la traversée de la place en pente a été ainsi l'espace de perceptions multiples, un lieu ré inventé par les narrations intimes.

Les chaussures de Marie-Do Freval

Un processus à construire :

partir du vide,

observer,

s’approcher,

plonger,

échanger,

créer, 

pratiquer,

ressentir,

analyser,

créer,

écrire…

Les Flagmen de Marguerite Danguy des Déserts dans la Tyrolienne avec vue de Fabrice Guillot

Un projet en deux étapes

Un premier temps de rencontre sur le lieu même de la place de la Brèche et au CNAR a réuni une vingtaine de personnes. Nous avons posé des principes de départ : le point A, puis on pourra aussi définir des principes qui pourront le transformer, des étapes.

 

Enfin le temps d’octobre a été le grand labo vers le point B, ensemble, en navigant à vue.

 

Ce projet qui n’est ni un spectacle, ni un festival, ni un travail d’action, ouvre au questionnement de fond sur le sens de notre pratique, pourquoi travaille-t-on dans l’espace public ? Ceci grâce à la croisée des regards, des pratiques et aux échanges.

 

Ainsi le lieu choisi devient un espace mythique, source de narrations multiples. Nous engageons une ré-écriture du territoire.

 

Quelle retranscription ?

Cette action nécessite un regard qui garde trace : un film, des textes qui gardent mémoire de ce processus.  

La Brèche au pinceau

par Marguerite Danguy des Déserts

Les Chaussures de Marie-Do Freval en compagnie d'un Flagman

de Marguerite Danguy des Déserts

Le patrimoine sculptural de la Place de la Brèche par Nicole Desjardins (Persée et la Gorgone)

"Ayant appris que les statues des jardins municipaux avaient été enlevées pour réfection et jamais remises en place, j'ai voulu attirer l'attention du public sur ce patrimoine oublié. 
Je me suis surtout attachée à la statue de "Persée terrassant la Gorgone" (qui a disparu puisqu'elle a été fondue) et c'est ainsi que, secondée par un acolyte, qui racontait au public cet épisode de la mythologie, je me suis offerte à l'épée des volontaires, les invitant à venir, à la place de Persée, terrasser la Gorgone !"

Nicole Desjardins

La Caravane de retranscription

Textes résultats des 'expériences étincelles'

Des partenaires sur le territoire

Centre National des Arts de la Rue en Poitou-Charentes

Usines Boinot

La ville de Niort

La SACD

Far Ouest