© 2018 Auteurs dans l'Espace Public.

  • Black Facebook Icon
  • Noir Vimeo Icône

Le théâtre de l’unité ? Un théâtre qui rue !

La traditionnelle question de l'association leur a été posée : écrire dans l'espace public pour le théâtre de l'unité, ça veut dire quoi ? Voici quelques bribes de leur réponse.

Leur volonté ? Mettre en pièce tout ce qui est défini comme théâtre de tradition française, changer le rituel du théâtre, contourner le confort institutionnel en se mettant dans des formes inhabituelles :

« Si on ne vient pas pour déranger le public physiquement, c’est pas la peine ».

 

Le théâtre de l’unité ne veut pas infliger la culture mais la faire partager. Comme les hollandais veulent mordre sur la mer, ils veulent mordre sur une frange de public qui ne va jamais au théâtre.

Le théâtre de l’unité tente d’articuler la question du rire et du politique ; le rire qui crée de la distance par rapport à ce qui est ou ce qu’on subit, et qui permet de pouvoir agir dessus ; le rire qui va donc à l’inverse de l’impuissance, de la résignation, de la fatalité, c’est un rire d’émancipation ; un rire de la fraternité inventée, expérimentée à chaque fois. Ils jouent avec le réel et la fiction avec la complicité du public. Ils essaient de faire passer des idées politiques au travers de grands textes et rendre les grands textes accessibles à tous.

Au théâtre de l’unité, le public est complice de la transformation du réel en farce.

 

« Regardez la vie en farce ! »

 

Ils cherchent à travailler le décalage du regard (toujours inquiet, toujours soucieux de dire autre chose, autrement) et à proposer des spectacles tous différents les uns des autres. Pour chaque nouveau projet, ils changent au moins un paramètre : la durée ; le public ; l’espace ; la forme… Le théâtre de l’unité ne dit pas qu’il est en création. Il fait des essais. Parfois c’est intéressant parfois pas.

 

Un mot clé du théâtre de l’unité « serendipity », mot anglais intraduisible qu’on peut expliquer de cette façon : se laisser porter par le hasard, faire confiance au hasard.